Voyage aux villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama

Imaginez un village pittoresque enneigé. Une blancheur glaciale recouvre le sol et les toits des fermes japonaises traditionnelles, comme du glaçage sur une maison en pain d’épice. Les rues sont illuminées d’une lumière dorée à mesure que le soleil se couche.

Les villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama, au centre du Japon, sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils se distinguent par leur beauté naturelle sereine et leur architecture unique.

Les maisons aux toits de chaume escarpés (appelés gassho-zukuri, ou « construits comme des mains en prière ») ont été construites à la fin des années 1600 et conçues pour résister à la neige épaisse. Le grand grenier est utilisé pour la culture du ver à soie.

Comment se rendre à Shirakawa-go

Shirakawa-go et Gokayama sont situés dans une vallée de la préfecture de Gifu, à 50 km au nord-ouest de Takayama. Ces villages sont entourés de hautes montagnes accidentées qui reçoivent d’importantes chutes de neige en hiver.

En utilisant votre Japan Rail Pass, vous pouvez rejoindre la région de Shirakawa-go depuis Tokyo, Osaka ou Nagoya. Vous pouvez également prendre un bus depuis de nombreux autres lieux populaires.

[banner-fr]

De Tokyo à Shirakawa-go

Depuis la gare de Tokyo ou la gare d’Ueno, prenez le Hokuriku Shinkansen jusqu’à la gare de Toyama. Ensuite, prenez le bus vers Shirakawa-go (90 minutes, 1700 yens). Vous pouvez consulter les horaires et réserver vos billets sur le site japanbusonline.com.

De Kanazawa à Shirakawa-go

Les lignes de bus Nohi et Hokutetsu relient Kanazawa et Shirakawa-go toutes les heures. Il est obligatoire de réserver son billet à l’avance et le JR Pass ne couvre pas ce trajet. Cependant, d’autres billets touristiques peuvent être acceptés.

De Takayama à Shirakawa-go

Des bus circulent toutes les heures entre Takayama et Shirakawa-go. Le JR Pass n’est pas valable à bord de ces bus et il peut être nécessaire de réserver sa place à l’avance.

De Nagoya à Shirakawa-go

Au départ de la gare de Nagoya, prenez le Hida Limited Express jusqu’à Takayama, puis prenez le bus comme expliqué ci-dessus.

Une autre option est de prendre l’un des bus Gifu qui circulent quotidiennement entre Nagoya et Shirakawa-go. Vous pouvez faire vos réservations en ligne, mais le JR Pass n’est pas accepté.

D’Osaka à Shirakawa-go

À Osaka, prenez le JR Thunderbird Limited Express jusqu’à Kanazawa. À Kanazawa, prenez le bus Nohi ou Hokutetsu pour rejoindre Shirakawa-go.

Vous pouvez également prendre le Tokaido Shinkansen à partir de la gare de Shin-Osaka jusqu’à la gare de Nagoya. Ensuite, prenez le bus Gifu de Nagoya à Shirakawa-go.

Village de Shirakawa-go

Shirakawa-go est divisé en 2 zones. La zone située dans la préfecture de Gifu s’appelle Shirakawa-go, tandis que celle se trouvant dans la préfecture de Toyama s’appelle Gokayama. Ces deux régions sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995.

Le village de Shirakawa-go est le plus célèbre de la région de Shirakawa-go, car il abrite la plupart des maisons traditionnelles gassho-zukuri, dont les structures de construction sont basées sur les caractéristiques de la région.

Maisons shirakawago
Ces trois maisons au toit de chaume font partie des plus photographiées à Shirakawa-go

Village de Gokayama

Gokayama est situé à 10 kilomètres au nord du village de Shirakawa-go. Son nom signifie « cinq vallées » en japonais en raison de sa position entre les montagnes. Gokayama est célèbre pour la production de poudre à canon. Les voyageurs peuvent y profiter d’un environnement vierge et intact.

Gokayama abrite 2 villages au style gassho-zukuri. Environ 60 personnes vivent encore dans les 23 maisons du village d’Ainokura, où vous pouvez déguster un bon repas et apprendre à faire du papier. Le village de Suganuma abrite 9 maisons traditionnelles, le musée de la production de poudre à canon et le sanctuaire Shinmeisha.

Entre ces villages, vous trouverez la plus grande maison gassho-zukuri, la Maison Murakami. Vous pouvez la visiter et admirer plus de 1000 objets anciens. Mangez au restaurant Jippensha, situé à proximité, pour goûter les célèbres nouilles soba et le tofu de Gokayama.

Meilleure période pour visiter Shirakawa-go

Shirakawago est une belle destination tout au long de l’année et quelle que soit la météo.

Au printemps, la région est parsemée de cerisiers en fleurs (sakura). En été, les rizières colorent les collines de vert.

En automne, ses montagnes et ses collines créent une magnifique toile de fond pour l’observation des feuilles d’automne (koyo). En hiver, la région est recouverte d’une épaisse couche de neige.

Que voir et que à faire à Shirakawa-go

Le village d’Ogimachi est populaire, car il compte de nombreuses structures gassho-zukuri.

La maison Wada est bien préservée et peut être visitée. Cette maison a été construite pendant l’époque d’Edo, entre 1603 et 1868. Elle est classée comme Bien Culturel Important au Japon. En face de la maison, vous pouvez accéder aux navettes pour les autres attractions locales.

La rue Shirakawa Kaido abrite des boutiques de souvenirs et des stands de nourriture. À une extrémité de la rue se trouve une station thermale connue sous le nom de Shirakawago no Yu. Au-delà de la rivière qui longe la rue, vous trouverez un centre d’informations touristiques.

Si vous souhaitez admirer une vue magnifique, rendez-vous à la plateforme d’observation des vestiges du château Ogimachi-jo ou à la terrasse d’observation de Tenshukaku.

Festival des illuminations d’hiver

Illuminations hivernales à Shirakawa-go
Le festival de lumières de Shirakawa-go est un incontournable en hiver

Chaque année, pendant les mois de janvier et de février, les maisons gassho-zukuri de Shirakawa-go sont illuminées la nuit.

Cet événement est si populaire qu’il est nécessaire de réserver à l’avance. Veuillez consulter le site officiel pour les horaires et les informations les plus récentes.

Tours et Activités Connexes