Kagoshima : guide de voyage

Kagoshima city

Située dans la préfecture de Kagoshima au sud-ouest de l’île de Kyushu, Kagoshima est la plus grande ville du sud des îles principales du Japon et est souvent considérée comme la ville japonaise la plus accueillante pour les visiteurs.

Kagoshima a une longue histoire en tant qu’important port commercial, en particulier au cours de la période médiévale et de l’époque d’Edo (1603-1868), et est généralement considérée comme le berceau de la révolution industrielle au Japon. La ville a officiellement été inaugurée en 1889.

En raison de sa proximité avec le Sakurajima, un volcan actif situé de l’autre côté de la baie de Kagoshima, et de son climat tempéré, la ville est souvent comparée à Naples en Italie. La ville, tout comme le reste de la préfecture de Kagoshima, possède un excellent réseau de transports en commun et est facilement accessible avec le JR Pass.

Comment se rendre à Kagoshima

Voisine de la préfecture de Kumamoto au nord et de la préfecture de Miyazaki au nord-est, la préfecture de Kagoshima est bien desservie par les transports publics et peut être facilement rejointe à bord du train à grand vitesse Kyushu Shinkansen depuis plusieurs villes importantes.

Pour vous rendre dans la ville de Kagoshima depuis Tokyo à bord du Shinkansen, il est nécessaire d’effectuer une correspondance en chemin, à la gare de Shin-Osaka ou à la gare de Hakata (Fukuoka).

Rejoindre Kagoshima depuis Fukuoka en Shinkansen prend environ 80 à 100 minutes et le voyage est entièrement couvert par le JR Pass, ainsi que par le All Kyushu Rail Pass.

Les personnes arrivant à l’aéroport de Kagoshima peuvent se rendre à la gare de Kagoshima-Chuo en faisant un court trajet en bus d’environ 40 minutes.

Que faire à Kagoshima

Il existe un grand nombre d’attractions intéressantes réparties dans l’ensemble de la ville de Kagoshima. Elles sont toutes facilement accessibles en transports en commun, dont les trams, les trains locaux et les bus.

Certaines des attractions les plus populaires à Kagoshima sont les suivantes :

Le jardin Sengan-en

Ce magnifique jardin japonais a été construit en 1658 par le seigneur Shimazu au pouvoir. Il regorge de plantes et d’arbres tropicaux et offre une vue impressionnante sur le volcan Sakurajima.

La visite de cet espace vert dure environ 45 minutes. Vous pouvez y admirer ses éléments uniques : jardins rituels, anciens sanctuaires et sculptures symboliques, entre autres. Il est également recommandé aux visiteurs de visiter la villa Goten, l’ancienne demeure du puissant clan Shimazu.

Le jardin et la villa sont ouverts tous les jours de 8h30 à 17h30. L’entrée au jardin coûte 1000 yens par personne, ou 1500 yens si le visiteur souhaite visiter l’intérieur de la résidence.

Sengan-en Gardens, Kagoshima
Jardin Sengan-en, Kagoshima

Le musée de la restauration de Meiji

Ce musée populaire de Kagoshima offre un aperçu du système d’éducation traditionnel et des codes samuraï de la province historique de Satsuma et offre un récit détaillé de la rébellion de Satsuma. Le musée est ouvert tous les jours de 9h à 17h et l’entrée coûte 300 yens par personne.

Le temple Nishi Hongan-ji Kagoshima Betsuin

Ce temple bouddhiste a été construit par l’école Jōdō Shinshū, interdite par le régime de Satsuma, et détruit par les raids aériens de la Seconde Guerre mondiale avant d’être reconstruit en 1982 et rénové en 2013.

Bien que sa décoration intérieure plutôt conventionnelle ne l’aide pas à se classer comme l’un des meilleurs temples du Japon, il vaut le détour pour son autel doré et sculpté et sa collection de peintures maritimes fusuma. Le temple est ouvert quotidiennement de 6h30 à 16h et l’entrée est gratuite.

Le sanctuaire Terukuni-jinja

Ce célèbre sanctuaire se distingue par son toit à la forme unique représentant un oiseau en vol. Il a été érigé en l’honneur de Shimazu Nariakira, le leader du clan Shimazu de la fin de l’époque d’Edo ayant ouvert la région aux influences occidentales. Le sanctuaire est ouvert tous les jours de 8h30 à 17h et l’entrée est gratuite.

terukuni jinja shrine kagoshima
Terukuni-Jinja, Kagoshima – Photo par z tanuki sous CC

Le musée Shōko Shūseikan

Construite en 1850, cette première usine moderne du Japon a été classée site du patrimoine mondial de l’UNESCO et convertie en musée proposant une vaste collection de plus de 10 000 objets relatifs au clan de Satsuma et à l’art du Satsuma kiriko (verre taillé). Le musée est ouvert quotidiennement de 8h30 à 17h30 et l’entrée est gratuite avec un billet pour le jardin Sengan-en.

Le musée Reimeikan

Situé derrière le Kagoshima City Hall à l’intérieur du Tsurumaru-jō, un ancien château japonais, Reimeikan est un musée proposant une série d’expositions sur l’histoire Satsuma et l’art ancien de fabrication des épées.

Il est ouvert tous les jours de 9h à 18h, à l’exception du lundi (ou du mardi si le lundi est un jour férié) et du 25 de chaque mois sauf s’il tombe un samedi ou un dimanche. L’entrée au musée coûte 400 yens par personne.

Excursions dans la préfecture de Kagoshima

Lors de leur visite de la ville de Kagoshima, les voyageurs ont également la possibilité de découvrir les merveilles naturelles de la préfecture environnante, dont le volcan Sakurajima et les réserves naturelles des îles d’Amami Oshima et Yakushima.

Le plupart des ces attractions sont accessibles en train avec le South Kyushu Rail Pass.

Le volcan Sakurajima

Le Sakurajima est le volcan le plus actif du Japon. Autrefois une île, il est connecté à la péninsule d’Osumi par des coulées de lave depuis l’éruption de 1914. Malgré des éruptions régulières et des pluies de cendres quotidiennes, des mesures de prévention sont en place pour permettre à une population de 4600 habitants de vivre sur le volcan sans trop d’inquiétude.

Sakurajima volcano
Vue sur le Sakurajima depuis le parc Shiroyama

Situé au milieu de la baie de Kagoshima, il est facile de rejoindre le volcan à bord d’un ferry. La traversée se fait à bas prix depuis le terminal de ferry de Kagoshima et le voyage dure 15 minutes. Le trajet en voiture autour du volcan prend environ 1 heure.

La majorité des attractions sur le volcan, telles que le centre d’accueil, le sanctuaire Tsukiyomi et l’observatoire Yunohira, le plus haut point accessible aux visiteurs, sont situées à l’ouest du Sakurajima.

Les sources thermales d’Ibusuki

Généralement considérée comme l’une des meilleures villes onsen du Japon, Ibusuki se démarque pour son littoral idyllique et ses uniques bains de sables chauffés à l’énergie géothermique sur ses plages.

ibusuki onsen

Si vous souhaitez tenter l’expérience dans ces bains de vapeur naturels, vous serez recouvert jusqu’au cou de sable chaud, une technique censée purifier le sang. Cependant, il existe également des sources onsen extérieures plus traditionnelles à proximité pour les personnes qui ne sont pas si pressées d’être enterrées dans le sable.

L’île de Yakushima

Souvent considérée comme l’un des meilleurs parcs nationaux du Japon, l’île de Yakushima a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de son écosystème unique. Elle offre la possibilité aux visiteurs d’observer des espèces indigènes, comme le macaque japonais ou le cerf Yaku, dans leur habitat naturel.

Yakushima Island

Certaines des attractions principales sur Yakushima sont les suivantes :

  • La cascade Ohko-no taki, l’une des plus hautes du Japon
  • La source thermale Hirauchi Sea Onsen, qui n’apparaît que 2 heures par jour
  • La plage de Nagata Inakahama, où il est possible d’observer des tortues de mer entre mai et juillet

La majorité de l’île de Yakushima, plus de 90%, est couverte de forêts luxuriantes composées de d’espèces de plantes rares. Il vaut absolument la peine d’effectuer le voyage de 3 heures en voiture le long des 100 km de l’île pour l’explorer en entier.Renting a car in Japan

L’île Amami Oshima

Située à environ 500 kilomètres au sud de l’archipel d’Amami, l’île d’Amami Oshima fait techniquement partie de la préfecture de Kagoshima. Elle peut être rejointe à bord d’un ferry pour un voyage de 11 heures depuis la ville de Kagoshima.

Amami Oshima Island

Tout comme Yakushima, la plupart de l’île d’Amami Oshima est désignée comme parc national. Cette île subtropicale regorge de forêts de mangroves, d’espèces protégées et d’animaux endémiques.

L’île possède de magnifiques plages où les visiteurs peuvent se prélasser, dont celles de Tomori, Tokuhama et la plage de galets Honohoshi.

Related Posts

Tours et Activités Connexes