Sanctuaire d’Ise : Guide de voyage

ise shrine

Le Japon est mondialement connu pour sa culture et son histoire. Des milliers de temples et sanctuaires de toutes tailles peuvent être découverts sur les îles japonaises. Les sanctuaires les plus sacrés de la religion Shinto se situent dans la péninsule de Shima. Ces sanctuaires, appelés sanctuaires d’Ise, se trouvent au cœur de cette destination touristique populaire.

La région a quelque chose à offrir à chaque voyageur, de pèlerinages religieux à d’importants parcs d’attractions. En réalité, l’ensemble de la péninsule est considérée comme un parc national, regorgeant de paysages naturels sublimes et de forêts paisibles.

Il est facile de rejoindre la péninsule de Shima en train avec le JR Pass depuis plusieurs villes japonaises importantes.

Comment se rendre à Ise

De Tokyo à Ise-Shima. Depuis Tokyo, prenez la ligne Tokaido Shinkansen jusqu’à Nagoya, à bord des trains Hikari ou Kodama. Le trajet dure respectivement 110 minutes et trois heures. À Nagoya, prenez le train rapide vers la gare d’Iseshi comme décrit ci-dessous.

De Kyoto à Ise-Shima. Depuis la gare de Kyoto, prenez le Tokaido Shinkansen jusqu’à Nagoya. Le voyage dure entre 35 et 55 minutes et plusieurs trains sont disponibles par heure. À Nagoya, prenez le train rapide vers la gare d’Iseshi.

D’Osaka à Ise-Shima. Depuis la gare de Shin-Osaka, prenez le Tokaido Shinkansen jusqu’à Nagoya. Le trajet dure 50 à 70 minutes, et plusieurs trains sont disponibles par heure. À Nagoya, prenez le train rapide vers la gare d’Iseshi.

Comment aller de Nagoya à Ise

Depuis la gare de Nagoya, prenez le train rapide Mie jusqu’à la gare d’Iseshi. Un train est disponible par heure et le voyage dure environ 90 minutes. Ce train circule sur certaines voies non opérées par JR, les détenteurs du Japan Rail Pass pourraient donc avoir à payer un supplément.

Comment se déplacer à Ise et ses alentours

Lorsque vous voyagez avec votre JR Pass, vous arrivez à la gare d’Iseshi. Le sanctuaire extérieur d’Ise se trouve à seulement 5 à 10 minutes de marche de la gare.

Pour les détenteurs du JR Pass, la ligne JR Sangu couvre une partie de la péninsule, permettant de se rendre à Toba et de découvrir ses attractions aquatiques. Les trains Kintetsu Railway desservent le centre et le sud de la région.

Des bus et des voitures de location sont également disponibles pour rejoindre les sanctuaires et d’autres sites, mais il sera parfois nécessaire de terminer le voyage à pied. Par exemple, pour rejoindre le sanctuaire intérieur, les visiteurs doivent traverser la passerelle d’Uji. Les deux sanctuaires comprennent des sentiers en gravier.

Plan du sanctuaire d’Ise

Que voir à Ise

De nombreux visiteurs se rendent à Ise pour découvrir l’histoire spirituelle de la région. Plusieurs sites valent donc le détour. Le sentier traditionnel pour rejoindre le sanctuaire intérieur est appelé Oharaimachi. Le chemin est bordé des bâtiments au style traditionnel abritant magasins et restaurants.

L’allée Okage Yokocho est un endroit agréable en face du sanctuaire d’Ise Jingu. Il s’agit d’une reconstitution de la ville animée du temple rappelant l’ère d’Edo (1603-1868). Ces bâtiments sont parfois des reproductions construites à l’identique avec des techniques et matériaux traditionnels.

Le Sanctuaire Intérieur

Le sanctuaire intérieur d’Ise, appelé Naiku ou Kotai Jinju en japonais, a été construit il y a plus de 2000 ans. Cependant, ses bâtiments en bois sont reconstruits tous les 20 ans suivant une tradition ancestrale qui célèbre le renouveau.

Il s’agit du site le plus sacré du Japon et le sanctuaire de la déesse du soleil, Amaterasu Omikami. Des greniers, des temples aux dieux du vent et d’autres édifices se trouvent également à proximité.

Le Sanctuaire Extérieur

Le sanctuaire extérieur d’Ise, ou Geku, est situé à plusieurs kilomètres du sanctuaire intérieur. Il est dédié à Toyouke, la déesse des besoins fondamentaux comme le refuge, l’habillement et la nourriture. Le sanctuaire a environ 1500 ans. Le musée Sengukan se trouve dans l’enceinte du sanctuaire.

Autres lieux d’intérêt

Des centaines de plus petits sanctuaires se retrouvent partout dans la région, mais certains présentent un intérêt particulier, dont le Meoto Iwa, ou « rochers mariés ». Le plus grand de ces deux rochers marins représente le mari, et le plus petit la femme.

Trois fois par an, la corde shimenawa qui relie les rochers est remplacée au cours d’une cérémonie. En été, le soleil se lève entre les rochers le matin et, quand la visibilité est particulièrement bonne, on peut apercevoir le Mont Fuji au loin.

Hinjitsukan est un musée à proximité qui était autrefois utilisé comme gîte par les visiteurs importants qui se rendaient aux sanctuaires. D’autres attractions incluent l’aquarium de Toba, abritant 12 zones naturelles à thème et plus de 20 000 animaux de 850 espèces différentes.

Depuis l’aquarium, il est possible de rejoindre l’île aux perles Mikimoto à l’aide d’un pont. L’île comprend un musée dédié à la culture des huîtres perlières et propose des spectacles quotidiens organisés par les plongeurs et plongeuses.

Si vous voyagez en famille ou avec des enfants, vous pourrez découvrir le village de l’Espagne de Shima (Shima Spain Village), un parc d’attractions sur le thème de l’Espagne. Edo Wonderland Ise est un autre parc d’attractions thématique construit comme une ville médiévale japonaise, avec des ninjas, des geishas et des samouraïs.

Qu’allez-vous visiter dans la péninsule de Shima ? Que vous soyez à la recherche d’une expérience spirituelle, d’amusement ou d’une excursion dans la nature, Shima et Ise ne vous décevront pas !

Cover picture: Japanbook.net.

Related Posts

Tours et Activités Connexes

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *