Les 10 meilleurs endroits pour admirer les couleurs de l’automne au Japon

Quel est le meilleur moment pour visiter le Japon ? Cette question revient fréquemment parmi les voyageurs. Beaucoup s’accordent à dire que la meilleure période est celle de la floraison des cerisiers (sakura) au printemps. Il s’agit certainement l’une des plus populaires. Cependant, un autre changement de saison mérite une attention particulière.

Un des passe-temps préférés des Japonais est appelé momijigari ou koyo. Ces deux termes décrivent l’observation des feuillages d’automne au Japon.

Qu’est-ce qui rend l’automne au Japon si spécial ?

À partir de la mi-septembre et jusqu’en décembre, le Japon jouit d’une très longue saison automnale, environ 3 mois au total, avec de magnifiques couleurs vives.

La feuille d’érable japonaise est connue pour sa teinte rouge foncée, tandis que d’autres arbres à feuilles caduques se parent de tons de jaune, orange, or et brun.

Dans certaines régions, le kusamomiji, ou l’herbe d’automne, complimente le feuillage des arbres avec sa propre couleur rouge flamboyante. Le climat au Japon est également particulièrement agréable en automne.

Consultez nos prévisions des feuillages d’automne pour obtenir des informations actualisées sur vos endroits préférés. Votre voyage en automne au Japon sera certainement mémorable.

Les meilleurs endroits pour voir les feuillage d’automne

Il n’existe pas réellement d’endroits défavorables pour l’observation des feuilles d’automne au Japon. Même dans les grandes villes, il est possible d’admirer des milliers d’arbres dans de nombreux parcs.

Vous trouverez la liste de nos favoris ci-dessous. Envie de visiter plus d’un endroit ? Rien de plus facile et abordable lorsque vous voyagez en train avec votre Japan Rail Pass.

Temple Eikando (Kyoto)

En plus de profiter des couleurs automnales vives, vous pourrez déguster une tasse de thé vert authentique au milieu des jardins du temple Eikan-do. L’endroit est illuminé la nuit pour en profiter dans l’obscurité.

  • Meilleure période : mi à fin novembre
  • Comment s’y rendre : depuis la gare de Kyoto (arrêt Kyoto Ekimae), prenez le bus numéro 5 jusqu’à l’arrêt Nanzen-ji Eikandodo. Vous pouvez aussi prendre la ligne Tozai (non couverte par le JR Pass) jusqu’à la gare de Keage, à 20 minutes à pied du temple.
Érable japonais

Arashiyama (Kyoto)

Située à la périphérie de Kyoto, Arashiyama offre une vue sur les montagnes boisées recouvertes d’une mosaïque d’arbres multicolores. Vous pouvez également visiter les temples d’Arashiyama et profiter d’une promenade romantique à bord du train Sagano Scenic Railway.

  • Meilleure période : fin novembre à début décembre
  • Comment s’y rendre : depuis la gare de Kyoto, prenez la ligne JR San-In ou JR Sagano avec votre JR Pass pour rejoindre Arashiyama. Le trajet dure environ 20 minutes.

Temple Tofukuji (Kyoto)

Le temple Tofuku-ji est l’un des endroits les plus populaires pour le koyo à Kyoto. Ses arbres se parent de nuances d’orange et de rouge. Le pont Tsutenkyo offre une vue impressionnante sur le parc.

  • Meilleure période : mi à fin novembre
  • Comment s’y rendre : depuis la gare de Kyoto, prenez la ligne JR Nara. La gare de Tofukuji ne se trouve qu’à un arrêt de là (3 minutes). L’entrée du temple est à 700 mètres de la gare.

Icho Namiki, l’avenue des Gingko (Tokyo)

Le Ginkgo, appelé icho en japonais, est l’arbre officiel de Tokyo et borde de nombreuses rues de la ville.

La plus célèbre d’entre elles est l’avenue Ginkgo dans le parc Meiji-jingu Gaien. Ces arbres coniques imposants deviennent jaune vif vers la fin du mois de novembre.

  • Meilleure période : fin novembre à début décembre
  • Comment s’y rendre : l’avenue est à seulement 700 mètres de la gare de Shinanomachi sur la ligne JR Chuo-Sobu.
Feuillage d’automne des arbres de Ginkgo (Biloba) dans le parc national Showakinen-Koen

Parc d’Ueno (Tokyo)

Le parc d’Ueno a été créé il y a presque 150 ans et abrite près de 9000 arbres. Une telle concentration en fait un lieu privilégié pour l’observation des feuillages d’automne. Pendant votre séjour, vous pouvez également visiter les musées et les sanctuaires du parc.

  • Meilleure période : mi-novembre à début décembre
  • Comment s’y rendre : le parc se trouve à seulement 500 mètres de la gare d’Ueno, desservie par la ligne Yamanote, la ligne Keihin-Tohoku et certaines lignes Shinkansen.

Jardin Rikugien (Tokyo)

Le parc Rikugi-en est un jardin de l’époque Edo qui a été restauré en 1878. Il offre une expérience de koyo vraiment unique : admirer les couleurs d’automne la nuit.

Les arbres entourant le lac du parc sont illuminés pour pouvoir être appréciés même après le coucher du soleil, et l’ombre des feuilles se reflète d’un air mystique sur la surface du lac. L’entrée au parc coûte 300 ¥.

  • Meilleure période : mi-novembre à début décembre
  • Comment s’y rendre : le parc se trouve à 700 mètres de la gare JR Komagome desservie par la ligne Yamanote.

Parc national d’Oze

Situés au nord de Tokyo et à 70 km à l’ouest de Nikko, les sentiers de randonnée qui sillonnent ce parc en font un endroit de choix pour le koyo. Son terrain est varié, allant des montagnes aux prairies et aux marais.

Le parc national d’Oze est également un lieu unique pour observer le kusamomiji, les herbes aux couleurs d’automne. En parcourant ses sentiers, vous vous retrouverez au milieu d’une mer aux nuances dorées et rouges.

  • Meilleure période : fin septembre à mi-octobre
  • Comment s’y rendre : la gare la plus proche est celle de Numata. Depuis Tokyo, prenez la ligne Joetsu Shinkansen jusqu’à la gare de Jomo Koen (environ 75 minutes). Vous pouvez aussi prendre le Hokuriku ou Joetsu Shinkansen jusqu’à Takasaki, puis prendre un train local jusqu’à la gare de Numata.

Mont Nasu (Tochigi/Fukushima)

Si vous voyagez au Japon au début de l’automne, cette région montagneuse est l’un des meilleurs endroits pour observer les couleurs automnales naissantes.

Prenez un téléphérique pour grimper la montagne, puis faites une randonnée d’une heure pour atteindre son sommet. Après une longue journée de randonnée, détendez-vous au Nasu Yumoto Onsen à proximité.

  • Meilleure période : fin septembre à début octobre
  • Comment s’y rendre : la gare de Nasushiobara est desservie par la ligne JR Utsunomiya et la ligne Tohoku Shinkansen. Des bus relient Nasu Onsen toutes les heures depuis la gare.

Parc national de Daisetsuzan

Si vous souhaitez éviter les foules tout en profitant du feuillage d’automne du Japon, ce parc est une bonne option.

Le parc national de Daisetsuzan, à Hokkaido, se vante d’être l’un des premiers endroits à se parer des couleurs automnales au Japon, mais il est rarement fréquenté par les touristes. Le parc abrite également des volcans, des lacs, des montagnes et des sources chaudes.

  • Meilleure période : mi-septembre à fin octobre
  • Comment s’y rendre : le parc national compte de nombreux accès. La ville la plus proche est Asahikawa. Une voiture de location est le meilleur moyen d’explorer la région.

Région des cinq lacs (mont Fuji)

La vue sur le mont Fuji entouré par les belles couleurs d’automne

Voir les feuilles d’automne au Japon à l’ombre du célèbre mont Fuji est un spectacle étonnant. Si vous louez un bateau pour visiter le lac Kawaguchiko, vous pourrez profiter de la beauté des montagnes et des arbres se reflétant sur la surface du lac.

  • Meilleure période : fin octobre à mi-novembre
  • Comment s’y rendre : pour rejoindre le lac Kawaguchiko, prenez le Fujikyu Railway depuis la gare d’Otsuki (sur la ligne JR Chuo) jusqu’à la gare de Kawaguchiko. Des bus réguliers font également le trajet depuis Tokyo, Kofu et Gotemba.

D’après les conditions météorologiques, l’émergence réelle des couleurs d’automne peut différer des estimations établies. Les feuillages d’automne peuvent apparaître quelques jours à quelques semaines plus tôt si le temps est frais, ou peuvent arriver plus tard si le temps est exceptionnellement chaud.

Related Posts

Tours et Activités Connexes