Tokyo à Nikko en train : accès et guide de voyage

Nikko est une petite ville historique et pittoresque au cœur du Japon, nichée dans les montagnes au nord de Tokyo. Située à l’entrée du parc national de Nikko, elle regorge de superbes vues sur les montagnes, de cascades et de sources chaudes.

Idéale pour les amateurs de randonnées, Nikko est également sacrée pour les religions bouddhiste et shinto depuis plusieurs siècles. La ville, déclarée site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999, est surtout célèbre pour le sanctuaire de Toshogu, l’un des plus richement décorés du Japon.

Nikko se situe dans la préfecture de Tochigi, à 150 km au nord de Tokyo, le long de la Route Romantique, et est l’une des destinations de vacances préférées des Japonais. Partez à la découverte de cette perle japonaise avec votre Japan Rail Pass.

Comment se rendre de Tokyo à Nikko avec le Japan Rail Pass

À moins de 2 heures de Tokyo en train, Nikko est l’une des nombreuses excursions au départ de Tokyo, rendue possible grâce à votre Japan Rail Pass.

Avec le Tohoku Shinkansen

Pour aller de Tokyo à Nikko, il vous suffit de prendre le Tohoku Shinkansen (« Yamabiko » ou « Nasuno ») depuis les gares de Tokyo ou d’Ueno jusqu’à Utsunomiya.

À Utsunomiya, prenez la ligne JR Nikko jusqu’à la gare de Nikko. Un billet de train sans le Japan Rail Pass vous coûtera 2590 ¥ pour un aller simple.

Train classique JR E 205 sur la ligne Nikko
Train classique JR E 205 sur la ligne Nikko

Avec la ligne JR Tobu

Le JR Tobu Nikko Express circule sur la ligne JR Tobu au départ de la gare d’Asakusa. Ce train à places réservées fait le trajet en seulement 1h45.

Cependant, votre JR Pass (à l’exception du JR East Pass) n’est pas valable sur le tronçon de la ligne Tobu que le train emprunte sur ce trajet. Vous devrez donc payer un petit supplément de 1560 ¥.

Depuis l’aéroport de Narita

Si vous voyagez directement depuis l’aéroport de Narita, vous pouvez prendre un bus direct jusqu’à Nikko. Le trajet dure environ 3h30 et coûte 4500 ¥.

Si vous préférez utiliser votre Japan Rail Pass, prenez le Narita Express depuis l’aéroport jusqu’à la gare de Tokyo. Ensuite, prenez le Tohoku Shinkansen comme décrit ci-dessus.

Que faire à Nikko

Que faire et que voir à Nikko ? Sachez que les lieux à visiter ne manquent pas.

Parc national de Nikko

Le parc national de Nikko abrite des milliers de grands cèdres majestueux. Profitez d’une après-midi de randonnée paisible et contemplative à l’ombre de leurs branches.

Étonnamment, les jours de brouillard offrent l’expérience la plus intéressante, vous permettant de vous immerger dans la splendeur de la forêt. Si vous souhaitez admirer les couleurs de l’automne (koyo), planifiez votre visite vers le début du mois de novembre.

La Kegon no taki, ou cascade de Kegon, haute de 100 mètres, est un incontournable. La cascade, seul débouché du lac Chuzenji, est classée parmi les trois plus belles cascades du Japon.

Pont Shinkyo
Le pont Shinkyo est l’un des sites les plus populaires de Nikko

Sanctuaire de Toshogu

Le sanctuaire de Nikko Toshogu est composé de plus d’une dizaine de bâtiments au milieu de la forêt de cèdres. En entrant par la porte principale, vous trouverez des entrepôts richement décorés, une pagode à 5 étages, la porte ornée de Yomeimon et la peinture du dragon qui pleure dans la salle Honjido.

En visitant le complexe du sanctuaire, vous serez émerveillés par les innombrables sculptures en bois recouvertes de feuilles d’or décorant les structures.

Sanctuaire de Toshogu, site du patrimoine mondial de l'UNESCO
Sanctuaire de Toshogu

Autres attractions à Nikko

En dehors de la zone principale du sanctuaire, vous pourrez visiter le musée Nikko Toshogu, qui abrite une collection d’épées, d’armures et d’autres effets personnels appartenant au fondateur du sanctuaire. Veuillez noter que certains bâtiments historiques sont en rénovation jusqu’en 2024.

Le Nikko Edomura, ou Edo Wonderland, est un parc thématique historique qui recrée la vie au Japon à l’époque de la construction du sanctuaire. Vous pouvez admirer l’architecture historique de la ville, visiter les musées de cire, acheter des souvenirs, parcourir un labyrinthe et une maison des illusions et assister à des spectacles théâtraux.

 Statues Jizo de Nikko
Les statues Jizo de Nikko, qui dominent la rivière Daiyagawa, sont censées protéger l’âme des voyageurs et des enfants à naître

Se déplacer dans Nikko

Les attractions de Nikko s’étendent sur quelques kilomètres à peine, ce qui facilite les déplacements en bus. Les bus du World Heritage Meguri font le tour de la ville et des sanctuaires 4 fois par heure.

Il est également possible d’acheter des billets de bus pour se rendre dans les régions environnantes telles que celle du lac Chuzenji.

Le mot nikko signifie « lumière du soleil » en japonais. Vous êtes assuré de profiter du rayonnement solaire de cette ville en sortant des sentiers battus et en partant en visite à Nikko !

Related Posts

Tours et Activités Connexes