Visiter Miyajima, le guide complet de l’île sacrée du Japon

Miyajima, littéralement « île sanctuaire », est une petite île considérée comme un lieu de culte sacré depuis la nuit des temps, un endroit où les dieux vivraient en harmonie avec l’homme mortel.

Également appelée Itsukushima, l’île de Miyajima est un lieu paisible et densément boisé. L’île est peu peuplée et abrite des cerfs et des singes sauvages. Le sanctuaire d’Itsukushima et sa porte torii ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et font partie des trois vues les plus célèbres du Japon depuis 1643.

Où se situe l’île de Miyajima ?

L’île de Miyajima est située dans la mer intérieure de Seto, au large des côtes du Japon. Elle fait partie du parc national de Setonaikai, qui comprend des zones de la mer intérieure et des préfectures limitrophes.

Hiroshima est la ville principale la plus proche et l’île est accessible en bateau affrété ou en ferry.

Comment se rendre à Miyajima ?

Depuis la gare de Hiroshima, prenez la ligne JR Sanyo jusqu’à la gare de Miyajimaguchi. Le trajet dure environ 20 minutes et est couvert par votre Japan Rail Pass.

Vous pouvez également prendre un tramway depuis le centre de Hiroshima pour vous rendre au terminal de ferry de Miyajimaguchi. Les ferries opèrent généralement toutes les 15 minutes de 6h25 à 22h42 depuis Miyajimaguchi, et de 5h45 à 22h14 au départ de Miyajima.

Ferry JR Miyajima
L’accès à Miyajima en ferry est inclus dans le Japan Rail Pass

Des bateaux relient également l’île au départ du parc du mémorial de la paix de Hiroshima. Ces promenades en bateau ne sont pas couvertes par le Japan Rail Pass et durent environ 30 minutes, avec 6 à 8 allers-retours par jour.

Que voir et que faire à Miyajima

La plupart des attractions de Miyajima sont concentrées dans la petite ville autour du sanctuaire d’Itsukushima, qui s’étend jusqu’au mont Misen. Les visiteurs qui aiment se promener à pied apprécieront cette proximité.

Sanctuaire d’Itsukushima

Cet ancien sanctuaire shinto, construit vers l’an 1168, est le centre d’activité de l’île de Miyajima.

Ce sanctuaire unique est construit sur l’eau et chacun des bâtiments, la salle principale, la salle de prière et le théâtre Noh, sont soutenus par des pilotis et reliés par des passerelles au-dessus de l’eau.

Le sanctuaire se trouve à seulement 10 minutes à pied du terminal de ferry. De nombreux sentiers partent du sanctuaire et mènent à différents lieux de la crique, offrant une vue imprenable sur la mer et les environs.

Sanctuaire Itsukushima à marée basse
Sanctuaire d’Itsukushima à marée basse

Porte torii flottante

Le mot torii signifie « demeure d’oiseau ». Ces portes sont construites à l’entrée d’un sanctuaire shinto pour délimiter le passage de l’ordinaire au sacré. La porte flottante torii a été construite comme entrée du sanctuaire d’Itsukushima, le sanctuaire familial de Taira no Kiyomori.

À marée haute, la porte et le sanctuaire semblent flotter sur l’eau. Lorsque la mer se retire, les visiteurs peuvent marcher jusqu’à la porte située sur le fond marin, alors visible, pour l’observer de plus près.

La porte, ainsi que le sanctuaire, sont illuminés chaque jour quelques heures après le coucher du soleil. Des croisières en bateau sont disponibles pour l’observation nocturne. À marée haute, certaines croisières permettent aux visiteurs de franchir la porte torii.

La grande porte torii flottante de Miyajima
La grande porte torii flottante de Miyajima

Temple Daisho-in

Ce site historique est l’un des plus sacrés du bouddhisme Shingon. Le terrain abrite de nombreux bâtiments et salles, des statues sacrées, un salon de thé, une grotte d’icônes religieuses et un mandala de sable, construits par des moines tibétains en visite. Le temple Daisho-in se trouve à environ 15 minutes de marche du terminal du ferry.

De nombreux visiteurs participent à un rituel bouddhiste. Les marches du temple sont bordées d’une rangée de roues en métal gravées de sutra, des écrits bouddhistes. Chaque roue tourne sur un axe en métal, et faire tourner ces roues est censé apporter aux visiteurs les bénédictions inscrites sur les versets.

Daisho-in à Miyajima
Statues de Bouddha au temple Daisho-in – Photo @lemerou (Flickr)

Mont Misen

Cette montagne est uniquement accessible à pied ou en téléphérique. Trois sentiers de randonnée partent de la ville et convergent vers le sommet de la montagne à 500 mètres d’altitude : Momijidani, Omoto et Daisho -in.

Le sentier Momijidani part du parc Momijidani. Ce sentier est à la fois le plus court et le plus raide. Le sentier Daisho-in est connu pour offrir les meilleures vues panoramiques et est moins raide que les autres sentiers. Il faut environ une 1h30 à 2h pour parcourir chacun des sentiers (aller simple).

Observatoire de Shishiiwa au mont Misen
Observatoire de Shishiiwa au sommet du mont Misen

Vous pouvez également prendre le téléphérique de Miyajima qui offre un accès à trois stations : Momijidani (départ), Kayatani (intermédiaire) et Shishiiwa (arrivée). Le trajet en téléphérique dure environ 20 minutes.

Le point culminant de la montagne, à environ 1,5 km de marche de l’observatoire de Shishiiwa, est le meilleur point de vue pour admirer la mer intérieure et les îles environnantes. Les billets de téléphérique coûtent 1100 ¥ pour les adultes et 550 ¥ pour les enfants (aller simple).

Environs et parc Momijidani

Des singes et cerfs vivent sur la montagne et ont assez peu peur de l’homme, mais un promeneur silencieux peut réussir à observer ces animaux de près. Le mont Misen est particulièrement prisé en automne, lorsque sa forêt d’érables se pare de tons rouges et dorés.

Miyajima ropeway
Le téléphérique de Miyajima est le moyen le plus facile de rejoindre le sommet du mont Misen

Vous trouverez plusieurs temples bouddhistes historiques près du sommet de la montagne, notamment le Misen Hondo et le Reikado (Salle de la Flamme Spirituelle). La flamme qui y est hébergée aurait été allumée par Kobo Daishi, fondateur du bouddhisme Shingon. Cette flamme a été utilisée pour allumer la flamme de la paix du parc du mémorial de Hiroshima.

Les visiteurs peuvent également profiter du parc Momijidani, un espace vert conçu au cours de la période d’Edo, dans la vallée au pied du mont Misen. Ces arbres se parent de fleurs au printemps, de feuilles vertes en été et de belles couleurs en automne.

Des auberges et des pensions de famille sont disponibles dans la ville pour les visiteurs qui souhaitent passer la nuit sur l’île. Un séjour prolongé vous permettra non seulement de profiter des attractions, mais également de vous détendre dans les sources chaudes naturelles (onsen).

Si vous planifiez un voyage au Japon, n’hésitez pas à consulter nos autres guides de voyage et itinéraires. Visitez la catégorie des destinations pour explorer le pays avec votre Japan Rail Pass.

Related Posts

Tours et Activités Connexes