Le Japon en 7 jours : itinéraire de voyage

Visiter le Japon pour la première, deuxième ou même la troisième fois peut être effrayant. Ce n’est pas une tâche facile de se déplacer à Tokyo ou de comprendre ce qu’il faut voir à partir du nombre incalculable de temples géants, de beaux parcs, de grandes rues commerçantes et des restaurants.

C’est pourquoi nous avons préparé notre meilleur itinéraire de «7 jours au Japon» et les recommandations pour vous permettre de voyager, voir et explorer les plus beaux sites du pays avec votre Japan Rail Pass.

Jour 1 : Tokyo

Arrivée à l’aéroport de Narita ou de Haneda

Reportez-vous à notre article de trois jours à Tokyo pour des informations plus détaillées sur comment et où échanger votre Japan Rail Pass, prenez le Narita Express (ou le monorail de Tokyo de Haneda) et rendez-vous au centre-ville de Tokyo.

Odaiba, Hama Rikyo et le musée Edo-Tokyo

    •  Commencez votre voyage en visitant Odaiba, l’un des centres commerciaux et de loisirs les plus récents et les plus animés de Tokyo.
    • Profitez-en pour visiter la tour de Tokyo, une station de communication connue pour être la réplique japonaise de la tour Eiffel, offrant une vue fantastique sur la ville.
    • Évadez-vous de la vie trépidante de Tokyo en visitant Hama Rikyu, un petit mais charmant parc offrant de belles promenades parmi des arbres de 300 ans et de curieux poissons de bassin.
    • Et pour un morceau d’histoire, le remarquable musée Edo-Tokyo est un lieu de découverte du passé du Japon pour les enfants et les adultes, en particulier pour la période Edo entre 1603 et 1868.
Tokyo Tower
La tour de Tokyo est l’un des points forts de l’horizon de la ville

Jour 2 : Tokyo et Kamakura

Faire un voyage à Kamakura

À seulement une heure de Tokyo, la région de Kamakura a beaucoup à offrir. Vous pouvez vous y rendre avec votre Japan Rail Pass, en prenant la ligne Tokaido depuis la gare de Tokyo et en établissant une connexion à la gare de Totsuka, en changeant pour la ligne Yokosuka, jusqu’à la gare de Kamakura.

Une fois sur place, assurez-vous de ne pas manquer :

  • La statue géante de Bouddha en bronze – située sur les terres du temple de Kotokuin : c’est le deuxième plus grand Bouddha du Japon. Il mesure 13,35 m et a été construit à l’origine pour être érigé dans un temple du XIIIe siècle. Cependant, les catastrophes naturelles ont détruit le temple plus d’une fois et les habitants ont donc décidé de le laisser en plein air.
  • Zeniarai Benten Shrine – un lieu magique, où les habitants (locaux et étrangers) vont laver leur argent.Cela ne signifie pas que c’est du blanchiment d’argent, mais une expérience spirituelle, un lieu où le dicton dit que tout ce que vous lavez à la source du sanctuaire doublera.
  • Les plages de Kamakura – que vous y alliez en été et souhaitiez faire l’expérience de la différence culturelle entre vos plages d’origine et celles du Japon, ou que vous les visitiez pendant les saisons automne / hiver, vous ne devriez pas manquer la plage de sable que Kamakura offre.
The Giant Buddha at Kamakura
Le Bouddha Géant à Kamakura

Achetez votre Japan Rail Pass

Jour 3 : Tokyo

Shibuya, Yanaka et Ueno

  • Le carrefour de Shibuya – l’endroit le plus célèbre de tout Tokyo. Malgré la foule incalculable qui traverse aux feux de circulation à chaque minute, les gens sont attirés par Shibuya avec le désir de vivre réellement ce que Tokyo signifie.
  • Yanaka – À seulement 40 minutes de trajet (prenez la ligne Yamanote), Yanaka vous fascinera par son temple entièrement reconstruit, ses rues étroites et ses maisons en toit de tuile. Yanaka n’est pas l’endroit le plus touristique, ce qui le rend idéal pour une promenade paisible, chargée d’histoire et du passé.
  • Ueno – À deux pas du quartier de Yanaka, le magnifique quartier de Ueno comprend le parc et le zoo d’Ueno, l’université des arts de Tokyo, le musée national de la nature et des sciences, le musée national de l’art occidental, le musée d’art métropolitain de Tokyo, la salle de concert Bunka Kaikan et beaucoup d’autres choses encore.
Shibuya crossing (Tokyo)
Traversée de Shibuya dans l’après-midi

Jour 4 : Kyoto

Arashiyama, Iwatayama et le temple Tenruy-ji

  • Arashiyama Bamboo Grove – Idéalement situé à seulement dix minutes à pied de la gare de Saga Arashiyama (ligne JR Sagano), la bambouseraie vous plonge au cœur des merveilles de cette forêt magique. Parfait pour une escapade romantique ou juste une promenade tranquille avec votre famille et vos amis, où vous trouverez la paix et la sérénité.
  • Monkey Park Iwatayama – Pour les amoureux de la nature et des animaux, ce sera l’endroit à ne pas manquer – une vue à couper le souffle depuis le sommet de la montagne (à seulement 20 minutes de marche ). Vous pouvez librement faire le tour de l’endroit, où les singes vivent et jouent .Vous pouvez, sans danger, leur donner à manger et regarder comment les mères et leurs petits se promènent et vous étudient, tout comme vous les étudiez.
  • Le temple Tenruy-ji – un site du patrimoine mondial, c’est l’un des plus beaux temples zen de Kyoto, en particulier pendant la saison des fleurs de cerisier (dernière semaine de mars – première semaine d’avril). Les jardins sont encore plus magnifiques avec les montagnes environnantes, situées au nord .Une vue spectaculaire, surtout quand le soleil se lève.
Arashiyama bamboo grove
Bambouseraie d’Arashiyama à Kyoto

Jour 5 : Kyoto

Nanzen-ji, Fushimi Inari et Kinkakuji (Pavillon d’Or)

  • Nanzen-ji – Ce temple zen ressemble à la perfection même des temples japonais. Avec ses jardins zen, ses portes d’entrée géantes et quelques petits temples, le Nanzen-ji a tout ce qu’il y a à offrir aux amoureux de la culture japonaise.
  • Fushimi Inari-Taisha – Les milliers de portes torii en vermillon sont parmi les plus photographiées de la région et l’un des plus grands lieux de Kyoto. Les Japonais viennent sur ce site pour rendre hommage ou pour prier pour le bonheur et la réussite.
  • Kinkakuji (le pavillon d’or) – Un temple zen différent avec les derniers étages recouverts de feuilles dorées. Les visiteurs ne sont pas autorisés à se rendre au premier étage du bâtiment, où reposent des statues historiques de Bouddha. Cependant, les fenêtres de cet étage sont généralement ouvertes, afin que les touristes puissent regarder à travers et profiter de l’ambiance ancienne du temple. Près de la sortie, vous pourrez siroter du thé traditionnel et de délicieuses friandises.
Fushimi Inari torii gates
The Fushimi Inari Shrine is known for its thousand torii gates

Jour 6 : Nara

Prendre la ligne JR Nara depuis la gare de Kyoto pour moins d’une heure de trajet jusqu’à Nara, première capitale permanente du Japon et l’une des rares villes riches en patrimoine culturel.

  • Jardin Isuien – De magnifiques étangs alimentés par la rivière voisine se rencontrent et donnent vie à l’incroyable nature entourant les jardins, pour que vous vous sentiez comme chez vous et en paix. Isuien a en fait deux parties différentes, chacune offrant des maisons de thé et une atmosphère japonaise authentique.
  • Temple Todai-ji – le meilleur de Nara et du Japon à ne pas manquer ! Maison du Grand Bouddha de 16 mètres de haut (Daibutsu), ce temple vous laissera sans voix, tout en marchant devant la merveilleuse architecture du bâtiment, qui semble faire partie de la ligne d’horizon en raison de son immensité.
  • Temple Hōryū-ji – Ne manquez pas certains des bâtiments en bois parmi les plus anciens au monde ! Fondé par le prince Shotoku en 607, ce temple a été classé au patrimoine mondial en 1993. Beaucoup risquent de ne pas se rendre compte du fait que ce bâtiment a été construit dans l’Antiquité, à l’époque de Mahomet, alors que le calendrier maya était en cours d’écriture, que l’empire romain venait de s’effondrer et que, entre-temps, les Japonais construisaient des structures en bois qui resteraient immobiles pendant des siècles.
The Great Buddha at Todai-ji (Nara)
Le Grand Bouddha à Todai-ji (Nara)

Jour 7: Retour à Tokyo

Prenez le train Shinkansen pour Tokyo et préparez-vous pour votre voyage de retour. Selon votre emploi du temps, vous pouvez consulter les districts d’ Asakusa et de Harajuku, premiers arrêts de notre itinéraire de 10 jours. Sinon, vous pouvez dire au revoir à la ville avec la vue qu’on a du haut du bâtiment du gouvernement métropolitain à West Shinjuku.

Remarque : N’oubliez pas que vous pouvez utiliser votre Japan Rail Pass pour prendre gratuitement le Narita Express ou le Tokyo Monorail vers l’aéroport de Haneda. Assurez-vous de réserver vos places avant d’embarquer !

Related Posts

Tours et Activités Connexes

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *