Le temple Gotokuji : l’origine du Maneki-neko

maneki-neko gotokuji temple

Le temple Gotokuji est bien connu au Japon comme le lieu de naissance du Maneki-neko, la figure du « chat qui invite » qui apporterait de la chance et du succès à son propriétaire si celui-ci le garde dans sa chambre ou dans son espace d’étude.

Nombreux sont ceux qui croient, à tort, que ce chat porte-bonheur est d’origine chinoise en raison de sa popularité au sein des communautés chinoise et vietnamienne. Cependant, le Maneki-neko trouve incontestablement son origine au Japon, et l’une des légendes les plus répandues le lie directement au temple Gotokuji.

Par conséquent, vous trouverez des milliers de chats qui vous saluent lors d’une visite à Gotokuji, bien plus que dans tout autre temple au Japon. Ces figurines sont faites de plusieurs matériaux, dont le bois, la pierre, le métal et la porcelaine, et se déclinent en une variété de couleurs, bien que la version blanche traditionnelle reste la plus populaire.

L’histoire du temple Gotokuji

Bien qu’il ne soit pas aussi ancien que le temple Sensoji à Tokyo, l’histoire du temple Gotokuji remonte à 1680-1681, lorsqu’il a été construit par le cinquième shogun, Tokugawa Tsunayoshi, en l’honneur de sa mère.

Alors que de nombreux temples de Tokyo, dont celui de Sensoji, ont été largement détruits au cours de la Seconde Guerre mondiale et ont dû être reconstruits par la suite, l’impressionnante pagode en bois à trois étages de Gotokuji a survécu aux raids aériens et est restée intacte.

Gotokuji temple
L’histoire du temple Gotokuji remonte à 1680

Un cimetière historique se trouve dans l’enceinte du temple, où de nombreuses grandes figures japonaises sont enterrées, dont le maître de karaté Ōyama Masutatsu et plusieurs anciens Premiers ministres. Le temple possède également une vaste forêt d’érables, idéale pour observer le feuillage d’automne.

Cependant, c’est dans le petit temple en face de la pagode principale, juste derrière l’ancien clocher et l’imposant brûleur d’encens en forme de lion, que vous trouverez des étagères remplies de milliers de figurines Maneki-neko, l’attraction la plus célèbre de Gotokuji.

Comment se rendre au temple Gotokuji

Le temple Gotokuji se trouve dans l’arrondissement spécial de Bunkyō à Tokyo, plutôt éloigné des principales attractions de la ville.

Le plus simple pour vous y rendre est de prendre la ligne Odakyu (pas incluse dans le JR Pass) jusqu’à la gare de Gotokuji, à seulement 10 minutes de marche du temple.

Vous pouvez prendre la ligne Odakyu depuis la gare de Shinjuku, facilement accessible avec votre JR Pass sur la ligne Yamanote. Le trajet en train jusqu’à la gare de Gotokuji dure 15 minutes.

Vous pouvez également prendre la ligne Tokyu Setagaya jusqu’à la gare de Miyanosaka, qui ne se trouve qu’à 5 minutes à pied de Gotokuji.

L’histoire du chat port-bonheur de Gotokuji

De nombreux occidentaux pensent, à tort, que le Maneki-neko fait un signe pour vous saluer, reflétant la croyance des Japonais que cette action indique l’arrivée d’un invité. Certains croient même que le chat se lave le visage. Cependant, la patte en mouvement invite en réalité à s’approcher de la figurine.

La légende la plus populaire sur l’origine de la statuette a lieu au temple Gotokuji au 17e siècle lorsqu’un pauvre moine aurait vécu sur le site avec son chat de compagnie.

Un seigneur samuraï qui voyageait dans la région s’est retrouvé face à une importante tempête et s’est abrité sous un arbre à proximité du temple. Il aperçut alors le chat le saluant d’une patte depuis l’intérieur du temple.

Curieux, il s’est approché pour examiner cet étrange chat, lorsque l’arbre derrière lui a soudainement été détruit par la foudre. Reconnaissant au chat qui semblait lui avoir sauvé la vie, le seigneur est devenu un mécène du temple et a reconstruit la structure en mauvais état en l’honneur du félin porte-bonheur.

Aujourd’hui, les visiteurs du temple offrent une représentation de ce chat à un dieu ou à Bouddha comme offrande, car il est dit que ce geste réalise les vœux et amène la bonne fortune aux personnes qui déposent un Maneki-neko.

La boutique Maneki-neko de Gotokuji

Si vous visitez Gotokuji et que vous souhaitez déposer un Maneki-neko mais que vous n’en avez pas apporté un, ne vous inquiétez pas. Le temple possède une petite boutique souvenir proposant une large gamme de statuettes.

La petite figurine de chat coûte environ 300 yens dans la boutique, tandis que la plus grande, une statue grandeur nature, vaut environ 5000 yens. Cependant, il n’est pas nécessaire de dépenser énormément pour acheter un Maneki-neko, car la taille de la figurine n’a pas d’influence sur la quantité de chance qu’elle vous apporte.

Maneki-neko temple

La boutique propose également plusieurs autres porte-bonheurs pouvant apporter divers bienfaits, tels que éloigner les mauvais esprits, donner de la chance en amour, ou favoriser la richesse.

Les pièces en bois du zodiaque avec des images du Maneki-neko sont également en vente, et de nombreux visiteurs choisissent d’en acheter une à accrocher dans le sanctuaire au lieu d’une figurine.

Si vous avez envie de profiter de votre visite à Gotokuji avec une touche sucrée, vous trouverez une confiserie traditionnelle à la sortie de l’enceinte du temple proposant de délicieux pancakes dorayaki décorés de l’image du chat qui invite.

Heures d’ouverture et tarifs

Le temple Gotokuji est ouvert tous les jours de 9h à 17h. Il n’est pas nécessaire de payer pour accéder au temple car l’entrée est gratuite.

Étant donné que la majorité des offrandes ont lieu au Nouvel An, la meilleure période pour visiter le temple et voir le plus grand nombre de Maneki-neko est janvier ou février.

Related Posts

Tours et Activités Connexes