Mont Koya : excursion d’une journée au temple et itinéraires

Le mont Koya ou Koyasan, situé dans les montagnes de Wakayama, dans la région du Kansai, est devenu une destination prisée des touristes.

Cette zone religieuse, située dans des montagnes isolées et entourée de forêts, est un endroit incroyable que vous pouvez rejoindre depuis Osaka ou Kyoto avec votre Japan Rail Pass, ce qui en fait une excursion parfaite et elle permet même aux visiteurs de séjourner dans un logement du temple.

Lieu et signification religieuse

Le Mont Koya (Koya-san, en japonais) est situé dans la préfecture de Wakayama, dans la région du Kansai, au sud d’Osaka. C’est le centre même du bouddhisme Shingon, l’une des principales sectes bouddhistes au Japon. Le grand Kobo Daishi (774-835), est le fondateur et le chef de cet enseignement et aurait vu le Grand Bouddha, après être sorti de sa méditation.

Son mausolée est un incontournable pour tous les visiteurs – étrangers et locaux, car il est également considéré comme l’un des lieux les plus sacrés de tout le Japon. On dit que Kobo Daishi, le fondateur du bouddhisme Shingon, n’est pas mort mais en méditation éternelle en attendant Miroku Nyorai – le Bouddha de l’avenir. Pendant sa période de méditation, les gens disent que Kobo Daishi aide ceux qui demandent le salut et le soulagement.

Koyasan Danjogaran temple
Temple Koyasan Danjogaran par 663 highland @ Wikimedia

À cet égard, l’école Shingon enseigne à treize bouddhas qui assistent les gens tout au long de leur vie sur terre et les aident après la mort à trouver le chemin de l’illumination.

Que voir à Mont Koya

Ne manquez pas d’en apprendre davantage sur les sentiers de pèlerinage du mont Koya, qui durent près de deux mois à parcourir à pied. Les gens disent qu’ un seul voyage de ce genre, changera complètement votre vision de la vie.

Qui plus est, c’est l’endroit idéal pour une nuit dans un logement du temple. Une des meilleures façons de faire l’expérience de la vie traditionnelle, spirituelle et humble des moines bouddhistes pour une nuit.

Voyager dans la région vous mènera à travers ses forêts denses et son architecture traditionnelle, composée de plus d’une centaine de temples bouddhistes. Les temples sont répartis autour de deux zones distinctes : les temples et les pagodes (structure de 3 ou 5 étages d’origine indienne) à l’ouest du mont Koya. Okunoin, le cimetière le plus vaste et le plus mystérieux du Japon se situe dans la région est. Les Japonais pensent qu’il n’y a pas de morts à Okunoin – qu’ils attendent les esprits.

En outre, les touristes et les pèlerins peuvent également séjourner dans des temples, habitués aux étrangers, qui leur permettent de découvrir le style de vie simple et bien établi des moines bouddhistes. Vous pouvez le faire via les sites web des guesthouses japonaises et de l’association Koyasan Shukubo.

Okunion cemetary streetlights
Cimetière d’Okunoin par Jordy Meow @ Wikimedia

Comment arriver au mont Koya avec le JR Pass

Il est possible d’atteindre le mont Koya avec votre Japan Rail Pass. Cependant, ce sera légèrement plus lent par rapport au trajet décrit ci-dessous.

Prenez le train JR Kuroshio de Shin-Osaka pour atteindre la gare de Wakayama. Le trajet en train prendra près d’une heure.

Remarque : Shin-Osaka n’est pas la gare centrale d’Osaka, mais la plaque tournante des trains à grande vitesse shinkansen. Cependant, si vous venez de Tokyo, cela aura été votre dernière station.

  1. Une fois à la gare de Wakayama, prenez la ligne JR Wakayama pour 19 arrêts jusqu’à la gare de Hashimoto.
  2. Atteindre Hashimoto depuis Wakayama prendra également environ une heure.
  3. De la gare de Hashimoto, prenez la ligne Nankai-Koya et faites 9 arrêts jusqu’à la gare de Gokurakubashi.
  4. De là, prenez le téléphérique Nankai Koyasan pour un court trajet de 5 minutes. Descendre à la gare de Koyasan.

Achetez votre Japan Rail Pass

Atteindre le mont Koya sans JR Pass

Voici un guide détaillé sur la façon d’atteindre le mont Koya depuis Osaka.

  1. Prenez la ligne Nankai depuis les gares d’Osaka – Nanka ou Shin-Imamiya. Prenez la ligne Nankai depuis l’une de ces deux gares et dirigez-vous vers la gare de Gokurakubashi .
  2. Une fois à Gokurakubashi, prenez le tramway de Nankai Koyasan. Cela vous mènera à la gare de Koyasan pour 390 yens. Le trajet ne dure pas plus de 5 minutes.
  3. De là, vous devrez marcher environ 2,3 km jusqu’à votre destination finale. Il faut environ 40 minutes pour se rendre dans la zone bouddhiste depuis la gare de Koyasan.

Une alternative serait de faire un court trajet en bus pour seulement 10 minutes, ce qui vous coûtera 290 yens jusqu’à Senjuinbashi – c’est le centre-ville où se trouvent toutes les informations touristiques et les bureaux.

Vous pouvez également économiser de l’argent en achetant le billet du patrimoine mondial Koyasan, un billet combiné qui inclut train, tramway et bus.

Koyasan cable car at the station platform
Télécabine Koyasan sur le quai de la gare par Rsa @ Wikimedia

Se déplacer dans la région de Koyasan

Une fois arrivé là, vous pouvez vous déplacer facilement. Cependant, trois lignes de bus locales desservent certains des principaux temples et attractions touristiques. Ces bus peuvent être très utiles si le temps ne permet pas de longues promenades en forêt.

Pour plus d’informations sur les itinéraires et les horaires, consultez le guide de la gare de Nankai Koyasan et notre carte des trains de la région du Kansai.

Cover picture: Koyasan monks by Crystallineradical @ Flickr

Related Posts

Tours et Activités Connexes

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *