Tsukimi : la fête de la lune d’automne au Japon

Tsukimi in Japan

Tsukimi, également appelé Otsukimi ou Jugoya, signifie littéralement « observation de la lune » ou « regarder la lune ». Tout comme le festival hanami au printemps et koyo en automne, ce festival japonais met à l’honneur une merveille de la nature : la lune d’automne.

Quelles sont les origines de ce festival et comment est-il célébré de nos jours ? Ce guide de voyage vous offre toutes les informations nécessaires pour voyager au Japon lors de la fête de la lune d’automne.

Histoire et signification du Tsukimi

Depuis des milliers d’années, les écrits japonais désignent le mois de septembre comme la meilleure période pour observer la lune, car l’astre est le plus brillant. Il s’agit du moment idéal pour exprimer sa gratitude pour les récoltes de l’année et ses souhaits pour l’année à venir.

La tradition du Tsukimi remonte à l’époque de Heian (794-1185). Les fêtes d’observation de lune seraient apparues avec l’introduction du festival de la mi-automne chinois parmi l’aristocratie japonaise, qui se rassemblait alors pour écouter de la musique et réciter ou composer des poèmes au clair de lune. Certaines personnes montaient même à bord d’un bateau pour observer le reflet de la lune sur l’eau.

Au 17e siècle, la coutume était devenue plus populaire auprès des habitants, et a été associée aux traditions existantes où les récoltes de riz étaient offertes aux dieux. Jusqu’en 1683, la pleine lune tombait toujours le treizième jour de chaque mois. Cette année-là, le calendrier a été modifié pour que la pleine lune tombe le quinze du mois.

Les fêtes d’observation de la lune étaient célébrées tout au long du mois, certaines le treize, d’autres le quinze, les célébrations régionales le dix-sept et les célébrations religieuses bouddhistes le vingt-trois ou le vingt-six. Ces célébrations ont pris fin au début de l’ère Meiji en 1868.

Le festival de la lune de la récolte

Ce festival est une célébration plutôt solennelle. Il associe nourriture traditionnelle, décorations et nature. Certains célébrants se rendent également dans les sanctuaires, brûlent de l’encens ou font des offrandes de nourriture aux divinités Shinto.

Aujourd’hui, certaines personnes répètent ces coutumes durant plusieurs jours suivant la pleine lune, au lieu de célébrer le festival uniquement le jour même. Lorsque la lune n’est pas visible au moment du festival, les célébrations ont quand même lieu. Elles sont appelées Mugetsu ou Ugetsu, ce qui signifie « sans lune » ou « lune de pluie », respectivement.

Dates de Tsukimi en 2021

Les dates du Tsukimi sont définies sur le calendrier japonais traditionnel, et doivent être traduites sur le calendrier moderne. Les célébrations de la pleine lune ont lieu le quinzième jour du huitième mois, et la fête de la lune croissante est organisée le treizième jour du neuvième mois.

Ces dates tombent généralement au cours des mois de septembre et octobre du calendrier moderne.

  • En 2021 : 21 et 24 septembre.

Nourriture traditionnelle du Tsukimi

La tradition du Tsukimi implique de manger de petites boules de riz appelées Tsukimi dango, un dessert similaire au mochi. Ces boulettes sont rondes et blanches et célèbrent la beauté de la lune. Les manger le soir de la pleine lune signifierait santé et bonheur pour l’année à venir. D’autres aliments traditionnels incluent les mooncakes.

Dango, nourriture traditionnelle du Tsukimi
Tsukimi dango, une friandise traditionnelle du Tsukimi

Même les établissements de restauration rapide vendent des plats spéciaux à base d’œufs au cours de cette période. Il est fréquent de trouver des sandwichs aux œufs, Tsukimi soba ou Tsukimi udon, des nouilles accompagnées d’algue nori, de bouillon et d’un œuf cru ressemblant à la lune.

D’autres aliments sont utilisés, généralement des produits de saison, et présentés comme des offrandes à la lune. Les patates douces sont préparées pour la pleine lune, les châtaignes et les haricots pour la lune croissante. Le taro, les edamame et le saké sont également consommés ou offerts.

Pour cette raison, les célébrations sont aussi connues sous le nom de Imomeigetsu, Mememeigetsu ou Kurimeigetsu, les lunes de la récolte des patates, haricots et châtaignes, respectivement.

Traditionnellement, les prières pour une récolte abondante accompagnent cette coutume.

Décorations du Tsukimi

Susuki, ou herbe de la pampa, est un type de décoration traditionnel. Ces herbes ressemblent aux plants de riz, et 5 à 10 plumes représentent une récolte abondante. L’endroit où a lieu l’observation de lune est généralement décoré avec cette herbe, qui est censée le protéger du mal. Les toits peuvent être décorés afin de présenter une offrande aux dieux de la lune. Des fleurs d’automne dans le style ikebana peuvent être utilisées.

Les offrandes de nourriture servent également de décoration. Par exemple, les bulbes de taro avec plusieurs pousses représentent une famille prospère. Les dango peuvent être empilés au nombre de 15 pour représenter le quinzième jour du mois, ou 12 pour représenter les mois de l’année. Les expositions de la cérémonie du thé peuvent aussi être présentes.

Qu’est ce que le lapin sur la lune ?

Au lieu du célèbre « homme dans la lune » connu dans les pays occidentaux, au Japon les cratères de la lune donneraient l’image d’un lapin écrasant un mochi.

Cette explication peut être liée à la fable bouddhiste qui raconte l’histoire d’un homme qui est parti vers la lune accompagné d’un lapin. Il pourrait également s’agir d’un jeu de mot. Le mot mochizuki, qui signifie « pleine lune », ressemble au mot utilisé pour dire « écraser un mochi ».

Événements au Japon durant le festival Tsukimi

Les événements célébrés au Japon autour des dates du Tsukimi sont les suivants :

  • Jeux de lumière et horaires prolongés à la tour de Tokyo.
  • Tambours Taiko, spectacles, télescopes et thé au château de Himeji.
  • Concerts de jazz à la Tokyo Skytree.
  • Jeux de lumière et horaires prolongés à Sankeien, un jardin à Yokohama.
  • Lecture de poésie et concerts au sanctuaire d’Ise.
  • Horaires prolongés et lanternes poétiques au jardin de Mukojima-Hyakkaen.

Vous pouvez utiliser votre JR Pass pour voyager vers plusieurs de ces événements.

Related Posts

Tours et Activités Connexes