Coronavirus (COVID-19) au Japon : Informations pour les voyageurs

Japan Coronavirus outbreak

Avec des millions de touristes ayant prévu de se rendre au Japon, cette page est conçue pour aider les voyageurs à se tenir au courant des dernières actualités concernant les restrictions de voyage au Japon liées à la pandémie de COVID-19.

Vous trouverez ci-dessous des informations pour savoir si le pays est actuellement sûr et connaître les mesures de sécurité essentielles ainsi que la réponse du gouvernement japonais au coronavirus.

La levée de l’état d’urgence est prévue au Japon

Le gouvernement japonais a annoncé que l’état d’urgence serait levé le 20 juin dans 10 préfectures où les mesures sont actuellement en vigueur, dont Aichi, Fukuoka, Hokkaido, Hyogo, Gifu, Kyoto et Mie.

À compter de la fin de l’état d’urgence dans ces régions, les restrictions concernant les heures d’ouverture des bars et restaurants servant de l’alcool seront levées.

Cependant, l’état d’urgence à Tokyo et Osaka sera maintenu jusqu’au 21 juin, et sera ensuite levé partiellement. Cette mesure est jugée nécessaire pour lutter contre la propagation de nouveaux variants de la COVID-19 dans certaines régions du pays.

La situation sanitaire à Tokyo et Osaka implique que les bars et restaurants devront toujours fermer plus tôt. Cependant, le gouvernement envisage de mettre fin à l’interdiction de vente de boissons alcoolisées dans ces préfectures.

Le premier ministre japonais Yoshihide Suga a déclaré que l’état d’urgence à Tokyo et Osaka était une mesure indispensable pour éviter de devoir reporter les Jeux olympiques de Tokyo après l’été 2021. Il a affirmé que le gouvernement prévoit d’assouplir les restrictions à temps pour le début des Jeux.

Peut-on voyager au Japon ? Restrictions de voyage

Le Japon continue à maintenir des restrictions d’entrée pour la plupart des voyageurs afin de lutter contre la propagation de variants de la COVID-19 ayant touché plusieurs pays dont le Royaume-Uni, l’Inde, le Népal, le Pakistan et l’Afrique du Sud.

Les citoyens japonais et les résidents étrangers au Japon peuvent entrer dans le pays. Ils doivent toutefois présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé moins de 72 heures avant le départ et effectuer une quarantaine de 2 semaines à l’arrivée. Le transit par le Japon est uniquement autorisé à l’aéroport de Narita et le départ doit se faire la même journée.

À l’heure actuelle, la réponse à la question « est-il possible de voyager au Japon ? » pour le tourisme est malheureusement non. Les frontières japonaises restent fermées aux touristes. Cette situation ne devrait pas changer avant le début des Jeux olympiques de Tokyo à l’été 2021.

La réouverture des frontières pour le tourisme devrait se faire progressivement, et la priorité sera donnée aux voyageurs en provenance de pays ayant réussi à contrôler la propagation de la COVID-19.

Pays et régions interdits d’entrée au Japon

Le gouvernement japonais a annoncé que, pour le moment, les voyageurs qui se sont rendus dans les pays suivants dans les 14 jours précédant leur arrivée au Japon ne pourront pas entrer dans le pays :

Afrique:

  • Afrique du Sud
  • Algérie
  • Botswana
  • Cameroun
  • Cap-Vert
  • Comores
  • Côte d’Ivoire
  • Djibouti
  • Égypte
  • Eswatini
  • Éthiopie
  • Gabon
  • Ghana
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  • Guinée équatoriale
  • Kenya
  • Lesotho
  • Libéria
  • Libye
  • Madagascar
  • Malawi
  • Maroc
  • Maurice
  • Mauritanie
  • Namibie
  • Nigeria
  • République centrafricaine
  • République démocratique du Congo
  • République du Congo
  • Rwanda
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Sénégal
  • Sierra Leone
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Tunisie
  • Zambie
  • Zimbabwe

Amérique :

  • Argentine
  • Antigua-et-Barbuda
  • Barbade
  • Bahamas
  • Belize
  • Bolivie
  • Brésil
  • Canada
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Dominique
  • Équateur
  • El Salvador
  • États-Unis
  • Grenade
  • Guatemala
  • Guyana
  • Haïti
  • Honduras
  • Jamaïque
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • République dominicaine
  • Saint-Christophe-et-Niévès
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  • Suriname
  • Trinité-et-Tobago
  • Uruguay
  • Venezuela

Asie :

  • Bangladesh
  • Bhoutan
  • Inde
  • Indonésie
  • Malaisie
  • Maldives
  • Myanmar
  • Népal
  • Pakistan
  • Philippines

Europe :

  • 26 États membres de l’espace Schengen
  • Albanie
  • Arménie
  • Biélorussie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • Géorgie
  • Irlande
  • Islande
  • Kazakhstan
  • Kosovo
  • Kirghizistan
  • Liechtenstein
  • Macédoine du Nord
  • Moldavie
  • Monaco
  • Monténégro
  • Norvège
  • Ouzbékistan
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie
  • Saint-Marin
  • Serbie
  • Suisse
  • Tadjikistan
  • Vatican

Moyen-Orient :

  • Afghanistan
  • Arabie saoudite
  • Bahreïn
  • Émirats arabes unis
  • Irak
  • Iran
  • Israël
  • Jordanie
  • Koweït
  • Liban
  • Oman
  • Palestine
  • Qatar
  • Turquie

De plus, le transport de passagers au départ de Chine et de Corée du Sud vers le Japon est actuellement suspendu.

Suspensions de visas

Le gouvernement a également annoncé la suspension temporaire de tous les visas délivrés au début de l’année 2020 par les ambassades ou consulats du Japon de certains pays.

Cette mesure s’applique également aux pays suivants :

Afrique :

  • Afrique du Sud
  • Algérie
  • Angola
  • Bénin
  • Botswana
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Cameroun
  • Cap-Vert
  • Comores
  • Djibouti
  • Égypte
  • Érythrée
  • Eswatini (Swaziland)
  • Éthiopie
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  • Guinée équatoriale
  • Kenya
  • Lesotho
  • Libéria
  • Libye
  • Madagascar
  • Malawi
  • Mali
  • Mauritanie
  • Mozambique
  • Namibie
  • Niger
  • Nigeria
  • Ouganda
  • République centrafricaine
  • République du Congo
  • Rwanda
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Sénégal
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Togo
  • Tunisie
  • Zambie
  • Zimbabwe

Asie :

  • Bangladesh
  • Brunei
  • Bhoutan
  • Cambodge
  • Inde
  • Indonésie
  • Kazakhstan
  • Kirghizistan
  • Laos
  • Malaisie
  • Maldives
  • Mongolie
  • Myanmar
  • Népal
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Philippines
  • Singapour
  • Sri Lanka
  • Thaïlande
  • Timor oriental
  • Vietnam

Europe :

  • 26 États membres de l’espace Schengen
  • Azerbaïdjan
  • Biélorussie
  • Géorgie
  • Kazakhstan
  • Kirghizistan
  • Ouzbékistan
  • Russie
  • Tadjikistan
  • Turkménistan
  • Ukraine

Amérique latine et Caraïbes :

  • Antigua-et-Barbuda
  • Argentine
  • Bahamas
  • Barbade
  • Belize
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • El Salvador
  • Grenade
  • Guyana
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Jamaïque
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Paraguay
  • Pérou
  • République dominicaine
  • Saint-Christophe-et-Niévès
  • Sainte-Lucie
  • Saint-Vincent et les Grenadines
  • Suriname
  • Trinité-et-Tobago
  • Uruguay
  • Venezuela

Moyen-Orient :

  • Afghanistan
  • Arabie Saoudite
  • Bahreïn
  • Émirats arabes unis
  • Iran
  • Irak
  • Israël
  • Jordanie
  • Koweït
  • Liban
  • Oman
  • Palestine
  • Qatar
  • Syrie
  • Yémen

Océanie :

  • Fidji
  • Îles Cook
  • Îles Marshall
  • Îles Salomon
  • Kiribati
  • Micronésie
  • Nauru
  • Niue
  • Palaos
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Samoa
  • Tonga
  • Tuvalu
  • Vanuatu

Le Japon a également annoncé la suspension du programme d’exemption de visa pour tous les citoyens étrangers. Cependant, cette mesure ne s’applique pas aux ressortissants des pays suivants : Canada, Chili, Maurice, Macédoine du Nord, Serbie, Turquie et États-Unis.

Bulle de voyage au Japon

Les bulles de voyage, également appelées ponts de voyage ou couloirs coronavirus, ont été formées à travers le monde en réponse à la pandémie de COVID-19. Elles favorisent le maintien des déplacements et de l’activité économique entre régions voisines.

Il s’agit essentiellement d’accords sur les voyages entre des pays ayant atteint des niveaux de contrôle similaires dans la lutte contre le coronavirus et se considérant mutuellement à « faible risque ».

Les résidents de pays qui ont convenu de former une bulle sont autorisés à franchir la frontière de leur pays de destination sans devoir se soumettre à une période de quarantaine à l’arrivée.

Les résidents de longue durée des pays suivants font partie de la bulle avec le Japon :

  • Brunei
  • Cambodge
  • Corée du Sud
  • Laos
  • Malaisie
  • Myanmar
  • Singapour
  • Taïwan
  • Thaïlande
  • Vietnam

Cependant, le 13 janvier 2021, il a été confirmé que les visites d’affaires des pays de la bulle ont été suspendues afin de freiner la propagation des variants de la COVID-19. Cette suspension restera en vigueur jusqu’à la fin de l’état d’urgence au Japon.

Toutefois, le gouvernement japonais envisage actuellement d’introduire un passeport vaccinal qui permettra aux résidents au Japon de présenter une preuve de vaccination pour faciliter les voyages d’affaires. Les passeports vaccinaux délivrés par d’autres pays pourraient donc bientôt être acceptés pour les voyageurs d’affaires se rendant au Japon.

Restrictions sur les transports en commun au Japon

Il est conseillé aux voyageurs de consulter les mises à jour du statut des trains japonais communiquées par les différents opérateurs pour s’assurer que le service qu’ils souhaitent utiliser n’est pas concerné par les restrictions temporaires sur les services Shinkansen :

Veuillez noter que la distanciation sociale et le port du masque restent obligatoires dans la plupart des transports en commun au Japon.

Recommandations aux voyageurs

Actuellement, le gouvernement français déconseille de se rendre au Japon pour des voyages non essentiels.

Consultez les recommandations les plus récentes concernant les voyages au Japon depuis votre pays d’origine :

Mesures de sécurité

Le ministère de la Santé du Japon a déclaré que les deux moyens les plus efficaces pour freiner la propagation du coronavirus est de se laver régulièrement les mains et d’utiliser un masque en public :

  • Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes, ou utilisez un gel désinfectant contenant au moins 60% d’alcool. Pensez à bien frotter entre vos doigts et sous vos ongles.
  • Le masque doit être porté par les personnes présentant des symptômes pour éviter de transmettre la maladie à d’autres. Le masque doit couvrir la bouche, le nez et le menton et être jeté après chaque utilisation.

Il est également conseillé aux voyageurs se rendant au Japon de suivre d’autres mesures de sécurité de base pour limiter la propagation du COVID-19 :

  • Éviter d’entrer en contact avec toute personne présentant des symptômes suspects.
  • Éviter de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement les objets et les surfaces.
  • Rester chez vous en cas de fièvre, toux ou difficultés respiratoires et consulter un médecin par téléphone avant de vous rendre sur place.
  • Contrôler votre santé et respecter les mesures de distanciation sociale durant 14 jours à votre retour dans votre pays de résidence.

La distanciation sociale consiste à éviter les rassemblements en groupe, les foules et les endroits fréquentés, et à maintenir une distance d’environ 2 mètres avec les autres personnes dans la mesure du possible.

Pour de plus amples informations sur les restrictions et les recommandations les plus récentes, consultez le site de l’Organisation nationale du tourisme du Japon.

Fermeture temporaire des attractions au Japon

La plupart des attractions dans les préfectures concernées par l’état d’urgence au Japon ont désormais rouvert, dont les musées, les galeries d’arts et les parcs d’attraction à Tokyo et Osaka, Cependant, la limite imposée sur la capacité d’accueil et les heures d’ouvertures devrait rester en vigueur encore quelque temps.

La majorité des attractions dans le reste du pays ont rouvert leurs portes. Les mesures de distanciation sociale et le port du masque peuvent toutefois encore être en vigueur.

Ligne téléphonique pour les renseignements touristiques

L’Organisation nationale du tourisme du Japon a également mis en place une ligne téléphonique pour les renseignements touristiques disponible dans 3 langues (anglais, chinois ou coréen) :

Depuis le Japon :
050 3816 2787

Depuis l’étranger :
+81 50 3816 2787

Related Posts

Tours et Activités Connexes

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *