Ai-je besoin d’un visa pour le Japon ? Politique des visas au Japon

En raison des mesures de sécurité COVID-19 prises par les autorités japonaises, certaines suspensions de visas et restrictions de voyage peuvent vous concerner.

Consultez les détails ici : Coronavirus (COVID-19) – Recommandations aux voyageurs

Pour entrer au Japon en tant que citoyen étranger, vous avez besoin d’un passeport et d’un visa. Il existe différents types de visas japonais délivrés par le gouvernement japonais pour des motifs et durées variables.

L’exemption de visa pour le Japon étant actuellement suspendue, tous les ressortissants étrangers ont besoin d’un visa pour entrer dans le pays. Le Japon a désormais introduit un e-Visa pour les citoyens des États-Unis et du Canada.

Il simplifie la procédure de demande pour obtenir un visa pour le Japon pour le tourisme ou les affaires. Les autres nationalités doivent se rendre à l’ambassade ou au consulat du Japon pour demander un visa.

Types de visas au Japon

À l’heure actuelle, plusieurs types de visas sont disponibles pour visiter le Japon, dont un nouvel e-Visa destiné aux citoyens du Canada et des États-Unis.

Les visas sont obtenus directement auprès des ambassades et des consulats du Japon, bien que la procédure de demande d’e-Visa soit entièrement en ligne.

Les visas japonais peuvent être regroupés en 3 catégories principales :

  • Visas de travail
  • Visas non lucratifs
  • Visas relatifs à la famille

Visas de travail

Les visas de travail sont considérés comme des visas de long séjour et couvrent les emplois qui nécessitent des connaissances ou des compétences professionnelles de haut niveau. Il n’est pas possible d’obtenir un visa de travail pour un poste de serveur, ouvrier ou vendeur, par exemple.

Les visas de travail les plus courants sont :

  • Ingénieur, spécialiste en sciences humaines, ingénieur en services internationaux
  • Mutations
  • Main-d’œuvre qualifiée
  • Dirigeants d’entreprise
  • Professionnel hautement qualifié

Les personnes possédant un certain statut ou certaines connaissances ou compétences peuvent obtenir les visas de travail suivants :

  • Diplomates, personnel des missions diplomatiques, fonctionnaires et membres de leur famille
  • Recherche et enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur
  • Enseignement des langues étrangères ou autre enseignement
  • Professionnels dont l’activité artistique fournit suffisamment de revenus pour vivre au Japon
  • Missionnaires envoyés au Japon par des organisations religieuses étrangères
  • Journalistes ayant signé un contrat avec une organisation médiatique étrangère
  • Services juridiques et comptables
  • Médecins spécialistes avec des qualifications japonaises
  • Chercheurs sous contrat avec des organisations publiques ou privées au Japon
  • Professionnels du spectacle et des sports

Visas non lucratifs

Toute personne qui détient un visa non lucratif peut travailler au Japon à condition d’avoir l’autorisation des services de l’immigration.

Ce type de visa est un visa de court séjour et certaines restrictions s’appliquent. Les personnes titulaires d’un visa non lucratif ne peuvent pas dépasser le nombre d’heures autorisées par semaine.

Qui peut en bénéficier :

  • Étudiants dont la demande est soumise par l’école
  • Personnes suivant une formation spécialisée
  • Stages techniques
  • Conjoints ou enfants de personnes séjournant au Japon avec un visa de travail ou un visa non lucratif (à l’exception des visiteurs temporaires et des stagiaires)
  • Activités culturelles ou artistiques non rémunérées
  • Étudiants ou chercheurs dans les domaines culturels ou artistiques
  • Étudiants universitaires participant à un stage non rémunéré
  • Visiteurs temporaires (visa touristique)

Une autre disposition prévoit la délivrance d’un visa non lucratif au cas par cas pour certaines activités désignées. Les étudiants en stage, les participants au PVT et les gouvernantes des diplomates font partie des personnes pouvant obtenir ce type de visa.

Visas relatifs à la famille

Il s’agit de visas de court séjour soumis à aucune restriction en matière d’emploi. Vous pouvez donc exercer plus d’une activité ou changer de travail.

Les personnes pouvant demander ces visas sont :

  • Conjoints et enfants de ressortissants japonais
  • Résidents à long terme
  • Résidents permanents
  • Conjoints et enfants de résidents permanents

Visa touristique pour le Japon

Tout touriste qui souhaite visiter le Japon doit obtenir un visa touristique avant d’entrer dans le pays. Les citoyens du Canada et des États-Unis peuvent désormais obtenir un e-Visa touristique en ligne.

Le visa touristique pour le Japon est un visa de court séjour délivré pour réaliser des activités touristiques, rendre visite à des proches ou participer à des événements professionnels.

Ce type de visa est valable 90 jours et autorise un seul séjour de maximum 30 jours au Japon.

Les touristes peuvent également demander un visa à double entrée qui autorise 2 séjours au cours de sa période de validité de 6 mois. Il est important de noter que le visa touristique japonais ne permet pas de réaliser des activités rémunérées au Japon.

Autres visas de court séjour

  • Visa d’affaires : visa temporaire à entrée unique ou entrée double autorisant des séjours de maximum 90 jours. Il couvre les conférences, réunions, signatures de contrat et études de marché, entre autres.
  • Visa de transit : certaines nationalités ont besoin d’un visa de transit pour faire escale au Japon. De nombreux voyageurs en sont exemptés à condition de ne pas quitter la zone désignée de l’aéroport.

Quels voyageurs ont besoin d’un visa touristique ?

À l’heure actuelle, tous les citoyens étrangers ont besoin d’un visa pour entrer au Japon en raison de la suspension des exemptions liée à la pandémie de coronavirus.

Dans des circonstances normales, les citoyens de certains pays peuvent entrer au Japon avec le statut de visiteur temporaire à des fins touristiques et professionnelles pour une durée limitée (15 à 90 jours consécutifs).

Les visiteurs reçoivent un tampon sur leur passeport, qui est obligatoire pour obtenir le Japan Rail Pass. Les règles sont très strictes et il n’est pas possible d’obtenir le JR Pass sans ce tampon. Les titulaires d’autres types de visas ne sont pas éligibles.

Les nationalités suivantes sont normalement éligibles au statut de visiteur temporaire :

PAYS ET RÉGIONS EXEMPTÉS DE VISA POUR LE JAPON
EUROPE
AllemagneEstonieLiechtensteinPologne
AndorreFinlandeLituanieRépublique tchèque
AutricheFranceLuxembourgRoyaume-Uni
BelgiqueGrèceMacédoine du NordSerbie
CroatieHongrieMalteSlovaquie
ChypreIrlandeMonacoSlovénie
DanemarkItalieNorvègeSuède
EspagneLettoniePays-BasSuisse
AMÉRIQUE DU NORD
CanadaÉtats-Unis
AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES
ArgentineChiliGuatemalaRépublique dominicaine
BahamasCosta RicaHondurasSurinam
BarbadeEl SalvadorMexiqueUruguay
ASIE
Brunei (15 jours)IndonésieMalaisieThaïlande (15 jours)
Corée du SudMacaoSingapourTaïwan
Hong Kong
OCÉANIE
AustralieNouvelle-Zélande
MOYEN-ORIENT
Émirats arabes unis (30 jours)IsraëlTurquie
AFRIQUE
LesothoMauriceTunisie

Les nationalités indiquées ci-dessus peuvent entrer au Japon pour le tourisme, les affaires ou rendre visite à des proches.

Toutefois, les visiteurs temporaires ne peuvent pas réaliser des activités rémunérées. Dans ce cas, il est nécessaire d’obtenir un visa de travail.

Les citoyens des pays suivants ont besoin d’un visa touristique pour entrer au Japon :

  • Chine
  • Russie
  • Philippines
  • Vietnam
  • Pays de la CEI et Géorgie

Exigences du visa touristique pour le Japon

Pour obtenir un visa touristique pour le Japon, les demandeurs doivent répondre aux exigences en matière de visa suivantes :

  • Avoir un passeport valable au moins 6 mois et comptant 2 pages vierges
  • Remplir le formulaire de demande de visa
  • Fournir une photo couleur au format passeport
  • Apporter une copie de l’acte de naissance
  • Fournir un certificat de mariage (le cas échéant)
  • Avoir l’intention de quitter le Japon au terme du séjour autorisé
  • Fournir une preuve de ressources financières suffisantes pour couvrir le séjour au Japon
  • Présenter une déclaration de revenus
  • Apporter une attestation d’emploi (le cas échéant)
  • Fournir les détails du voyage au Japon

En cas de questions supplémentaires sur le visa touristique pour le Japon, obtenez toutes les informations nécessaires en consultant la FAQ sur les conditions d’entrée au Japon.

Validité du visa touristique pour le Japon

Le visa à entrée unique est valable 3 mois à compter de la date de délivrance et permet généralement de séjourner jusqu’à 15 jours dans le pays. Il n’est pas possible de prolonger sa validité.

Le visa à double entrée est valable 6 mois à partir de la date de délivrance.

Le visa à entrées multiples est valable 1 à 5 ans selon la nationalité du demandeur, le motif de sa visite et son type de passeport. Il permet de visiter le Japon à plusieurs reprises au cours de sa période de validité, chaque séjour ne pouvant pas dépasser 15 à 30 jours.

Coût du visa touristique pour le Japon

Il est nécessaire de payer des frais de traitement pour obtenir votre visa touristique japonais. Ces frais varient selon le type de visa (entrée unique, double entrée, entrées multiples) et la nationalité du voyageur.

Il est conseillé de contacter l’ambassade ou le consulat du Japon pour de plus amples informations. Veuillez également noter que les frais doivent être payés dans la devise locale au moment de soumettre la demande. Vous recevrez ensuite une preuve de paiement.

Visa électronique pour le Japon

visa touristique japon

Un e-Visa touristique pour le Japon a été introduit en août 2022 afin de contribuer à la stratégie du gouvernement visant à atteindre 60 millions de visiteurs étrangers par an d’ici à 2030.

À l’heure actuelle, cet e-Visa pour le Japon est délivré aux citoyens du Canada et des États-Unis. Il pourrait être appliqué à d’autres nationalités à l’avenir.

Le formulaire de demande en ligne est facile à remplir et les touristes ne doivent pas se rendre à l’ambassade ou au consulat. Il a été conçu pour simplifier la procédure de demande de visa.

Il est nécessaire de payer les frais par carte de crédit ou de débit pour soumettre la demande. Une fois la demande approuvée, la confirmation est envoyée par e-mail au demandeur.

Les voyageurs doivent présenter une copie numérique de cette confirmation à leur arrivée à la frontière. L’e-Visa est un permis à entrée unique autorisant un séjour de 90 jours au Japon.

Related Posts

Tours et Activités Connexes